Les acteurs régionaux de l’aérospatiale canadienne s’unissent pour dynamiser la R et D

Le

dans Actualités

Afin de propulser la R et D en aérospatiale à un niveau supérieur, cinq organisations régionales se sont ralliées au Consortium en aérospatiale pour la recherche et l’innovation au Canada (CARIC) pour amener l’industrie, les universités, les centres de recherche et les collèges à collaborer ensemble à des projets de recherche et à développer des technologies d’avant-garde.

« Grâce aux bureaux régionaux, nous ferons rayonner l’expertise de chacune des régions pour propulser l’aérospatiale canadienne encore plus loin », s’est réjoui Walter Di Bartolomeo, vice-président, Ingénierie, Pratt & Whitney Canada, et président du conseil d’administration du CARIC.

Participation accrue d’un océan à l’autre

Le bureau régional de l’Association des industries aérospatiales du Canada en Colombie-Britannique, l’AIAC Pacifique, englobera la Colombie-Britannique et l’Alberta pour l’essor commercial du secteur aérospatial sur la côte ouest canadienne.

La Manitoba Aerospace Association (MAA) a été désignée, pour sa part, pour desservir le réseau du CARIC au Manitoba et en Saskatchewan.

Ce sera l’homologue québécois du CARIC, le Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ), qui assurera la représentation du CARIC au Québec.

Le territoire ontarien sera représenté par l’Ontario Aerospace Council (OAC), composé de 220 entreprises membres.

Les provinces atlantiques seront desservies par Springboard Atlantic, qui soutient la capacité et les résultats de la recherche, ainsi que le transfert des technologies des établissements d’enseignement aux acteurs de l’industrie.

James Moore, ministre de l’Industrie, souligne l’importance de la collaboration nationale sur l’aérospatiale : « C’est un important jalon pour le CARIC. Notre gouvernement travaillera de pair avec le secteur privé et s’assurera que l’aérospatiale canadienne demeure parmi les leaders en recherche et en innovation. »